G7: 251 mds $ à la BAD pour booster l’entrepreneuriat féminin en Afrique (AFAWA)

Image de Jeune Afrique: Akinwumi Adesina, en companie de Emmanuel Macron et de l’artiste béninoise Angélique Kidjo au sommet G7
Image de Jeune Afrique: Akinwumi Adesina, en companie de Emmanuel Macron et de l’artiste béninoise Angélique Kidjo au sommet G7

D’après Akinwumi Adesina, le président de la BAD (Banque Africaine de Développement), les femmes détiennent 30% des Pme en Afrique. Compte tenu des efforts lancés par la BAD pour booster l’entrepreneuriat féminin, un financement a été débloqué lors du sommet du G7 qui s’est tenu entre les 24 et 26 août 2019 à Biarritz (France).

 

251 millions $

Il s’agit d’un prêt de 251 millions de dollars accordé par les dirigeants du G7 à la BAD, afin de soutenir notamment l'initiative AFAWA. Lancée en 2016 et mise en oeuvre par la Banque Africaine de développement, AFAWA (Action positive pour le financement en faveur des femmes en Afrique) a pour but de rendre plus facile l’accès au financement des femmes entrepreneuses.

Les femmes doivent être supportées

Selon Jeune Afrique, le déficit de financement entre les femmes et les hommes entrepreneurs sur le continent serait de 42 milliards de dollars. Toujours selon la même source, c’est aux côtés d’Emmanuel Macron et de l’artiste béninoise Angélique Kidjo que le président de la BAD Akinwumi Adesina a annoncé le déblocage de ce prêt.

Les femmes entrepreneuses du continent auraient un boost de plus pour leurs initiatives, en espérant que le fonds soit géré avec la plus grande performance. Ce fonds pourrait ainsi catalyser l’entrepreneuriat féminin, mais également l’économie Africaine qui déplore encore le manque d'emploi qui pourrait être résolu par l'essor des PME mais également par une augmentation de la production interne qui est très en deçà des capacités. C'est dans ce sens que les propos du président de la BAD « C’est un grand jour pour les femmes en Afrique » pourront être confirmés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.